viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Displayed below are some selected recent viaLibri matches for books published in 1983

        VISTI DA VICINO SECONDA SERIE

      RIZZOLI, MILANO 1983 - ITALIANO Pagine brunite attorno ai testi da fattore tempo e qualità della carta, lievissima traccia di umidità ai bordi superiori, con ritratti in nero nei testi a cura di Vincio Delleani, rilegatura editoriale cartonata, sovraccoperta ingiallita, con velo di polvere e traccia di umidità La libreria offre per un periodo limitato uno sconto del 20% su tutti i suoi libri. Il prezzo originale dell'articolo era 900,00 euro.

      [Bookseller: Biblioteca di Babele]
 1.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        Teenage Lust an autobiography by Larry Clark

      New York: Larry Clark, 1983/1987 second expanded edition with autobiographical written section in rear. explicit photographs of Clark's life.Ground breaking and shocking when released.Book has been read. signed by Clark but no other writing or mars or tearsspine shows discoloration front edge shows wear rear lower right corner dinged, left rear corner shows wear.

      [Bookseller: acs books]
 2.   Check availability:     Biblio     Link/Print  


        Palomar

      GIULIO EINAUDI EDITORE, 1983. ITALIANO 0,32 Legatura editoriale tutta tela con titolo in nero al dorso, sovracopertina plastificata illustrata con Il disegnatore della donna coricata di Albrecht Durer con segni di uso, di umidità, abrasioni e piccola mancanza, firma di appartenenza ed anno al frontespizio, tracce di fioritura al taglio di testa, interno ottimamente conservato USATO

      [Bookseller: Biblioteca di Babele]
 3.   Check availability:     maremagnum.com     Link/Print  


        Hans Erni und der Olympische Gedanke = Hans Erni et lolympisme = Hans Erni and the olympic theme. Lausanne: IOC, 1983. 7 Seiten, 31 Reproduktionen, 1 Originallitho. Blaue Leinenkassette mit Goldprägung. Gross- 4to. 47 x 36 cm.

      ne von 300 Luxusausgaben mit einer nummerierten und signierten Originallithographie und 31 Farbreproduktionen 1. Olympische Spiele, 2. Leichtathletik, 3. Rudern, 4. Basketball, 5. Boxen, 6. Kanu, 7. Radsport, 8. Fechten, 9. Fussball, 10. Turnen, 11. Gewichtheben, 12. Handball, 13. Feldhockey, 14. Judo, 15. Ringen, 16. Schwimmen, 17. Moderner Fünfkampf, 18. Reiten, 19. Tennis, 20. Tischtennis, 21. Schiessen, 22. Bogenschiessen, 23. Volleyball, 24. Segeln, 25. Olympische Winterspiele, 26. Biathlon, 27. Bobfahren, 28. Eishockey, 29. Rodeln, 30. Eiskunstlauf, 31. Skilauf. Neupreis 1983: 2400.- - Leinen minim lichtrandig, sonst tadelloses Exemplar.

      [Bookseller: Comenius-Antiquariat]
 4.   Check availability:     booklooker.de     Link/Print  


        HIROSHIMA . WITH A NEW POEM BY ROBERT PENN WARREN

      The Limited Editions Club, New York 1983 - Large quarto. Full black aniline calf, lettered in blind. Illustrated with eight original silkscreens printed in eleven colors. Bookplate on front pastedown, otherwise about fine in modestly rubbed black silk over boards slipcase. First edition in this format, the text accompanied by eight original full-page color silkscreens by Jacob Lawrence resulting in a haunting conjunction of text and image. One of 1500 numbered copies printed at the Wild Carrot Letterpress, with the silkscreens printed at Studio Heinrici Ltd. Each copy is signed by Hersey, Warren and Lawrence. One of the most heralded of the Club's publications of the 1980s, and justly so.

      [Bookseller: William Reese Company - Literature, ABAA]
 5.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        Dr. Ruth’s Guide to Good Sex.

      New York: Warner Books, 1983. First edition. Inscribed by the author to Gloria Steinem on the half-title page, "To Gloria, I have admired you and your work for a very long time! To a good friendship with best wishes! Ruth Westheimer." An excellent example in very good dust jacket with light rubbing and wear. A nice association.

      [Bookseller: Raptis Rare Books ]
 6.   Check availability:     ABAA     Link/Print  


        Sui sentieri dell'anima Antologia del Premio Letterario Internazionale "Mario Giuseppe Restivo" di poesie e narrativa

      Edizioni A. S. A. Associazione Scrittori e Artisti - Palermo, 1983. ITALIANO 0,31 Buono stato, coperta in cartoncino patinato, bordo e punte poco consumati, tracce di sporco, taglio di testa con accenno di fioritura, pagine in ottimo stato. Fa parte della Collana Nuovi Germogli, diretta da Antonio Restivo. USATO

      [Bookseller: Biblioteca di Babele]
 7.   Check availability:     maremagnum.com     Link/Print  


        SCOP HWILUM SANG.

      (Llanhamlach: Red Hen Press, 1983). 16 x 18. A suite of 6 etchings by Shirley Jones, inspired by passages of Anglo Saxon poetry. These are placed, with tissue guards, into a purple paper portfolio, then into a dramatic half chestnut morocco & black cloth tray case by Mary French from a design by Jones. Case spine is lightly faded, but very good. The 6 vibrant aquatints are in fine condition. One of 25 sets of this portfolio, with each print titled, dated, & signed by the artist. Each aquatint is numbered 41/50. The first 25 numbers were trimmed and bound into Jones' book (11 x 13 1/2) with the old English poems. Etchings in the book were not signed. These are suitable for framing. The titles are: Scop Hwilum Sang, beowulf, Judith, Dream of the Rood, Battle of Malden, Sea Farer. Jones wrote "The sad bleak landscapes of the Romney Marshes evoked for me the spirit of the Old English poetry I once studied." However.

      [Bookseller: The Veatchs Arts of the Book]
 8.   Check availability:     Direct From Seller     Link/Print  


        The Journals of the Lewis & Clark Expedition (13 vol. and Signed)

      University of Nebraska, Lincoln 1983 - All 13 volumes of the set are first edition, first printing, except Vol. 1 the elephant folio Atlas which is 1999 second printing. Volumes 2-11 and 13 are small quarto and vol. 12 is small folio or large quarto. All volumes are bound in original blue cloth covered boards and are in fine or near fine condition. Contents fine. All 12 of the smaller volumes have original paper dust jackets and plastic protectors. The large folio atlas was not issued with a paper dustjacket. A mylar protector has been added but it is a little short for this tall atlas, but provides some protection. Dust jackets are near fine to fine. Pencil markings are noted at the front of a couple volumes from either a book seller or owner and a litlle soiling - probably from shelving- on the bottom of some volumes noted. Overall, a near fine to almost fine complete set with no significant flaws. Volume 13 is signed by the editor. Included is an envelope placed in vol. 13 that has the first day issue in 1954 of a stamp commemorating the Lewis and Clark expedition. The stamp and envelope in very good to near fine condition with just some age toning. Note: due to size and weight of this set, shipping outside the USA or priority shipping will be more expensive. [Attributes: First Edition; Signed Copy; Hard Cover]

      [Bookseller: Carydale Books]
 9.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        Mo?nost [Possibility], nos. 11, 14, 15, 19 (Setrva?nost II)

      [Prague]: self-published, 1983. Square octavos (ca. 21 × 21 cm each). Card boards covered by original photographic prints; typescript carbon copies to rectos on translucent rice paper; numerous photographic prints throughout. Light wear to spine extremities; overall very good. [SAMIZDAT AS A CONCEPTUAL ART PROJECT]. Four issues of an extremely uncommon Czech samizdat artist publication, published during the last decade of the Normalization era (1980-1989) by Josef ?togr and his wife Jarmila, then living in an art studio in Prague. Most contributions - poetry, essays, rock music reviews, meditations, experimental photography - are not credited or signed with pseudonyms or initials; a handful of readily identifiable texts are by Bob Dylan, Claude Levi-Strauss, and Gabriel Marcel. Numerous titles from this series were shown in 2014 as part of an artist book exhibition involving ?togr and the curator Lucie Rohanová, at the DOX Centre for Contemporary Art in Prague. We quote from the curator's description: "Mo?nost focused on literature in the widest sense of the word ... and in "texts about", also took notice of art (a remarkably short time after its creation, it for example featured reflections on the work of Christ, Kaprowov, etc.). But it also featured visual works directly - the ?togrs lived in a studio that belonged to Jarmila's father, painter Franti?ek Dole?al, constantly in the midst of paintings in various stages of creation, and both were involved in artistic experimentation. Josef, for example, in linocuts, which he chose as the most accessible printing method for the production of posters for exhibitions, and within the scope of his experiments even created a font from linoleum that he used to typeset a samizdat text by Bohuslav Reynek. Using his own method that pushed the limits of printing (using a hammer strokes or just applying pressure with a hard object to print through carbon paper to the underlying paper) he then created illustrations that were oddly compatible with typewritten carbon copies. Mo?nost also often contained Josef's photo-based graphic art (a negative of a slice of bread evokes a moonscape, a close-up of glass reveals a galaxy on a soda pop bottle) and photography (a geometrical view of the elevator in their apartment building, connected to their eluding the StB - the State Security police).... Mo?nost consisted of its publisher's cultural discoveries planted into the stream of his reflections, and poetry and comments on art were opportunities for experimentation." The photographic covers of these four issues demonstrate ?togr's interest in close-up photograph, showing an up-close shot of a typewriter, as well as three unidentified motifs. The photographs within the text show faint patterns resembling type-written text; various parts of a typewriter in action; newspaper texts; unidentified art objects and sculptures. One issue includes a leaf of text printed in ?togr's linoleum font. The typewriters used seem to vary from issue to issue; some of the leaves are cut to different sizes (diverging from the overall square format). In 2017, an annotated selection of the Mo?nost issues was published (J. ?togr and Jarmila ?togrová-Dole?alová, "Mo?nost samizdatu," Plze?: Knihovna kardinála Berana, 2017). Outside the Czech Republic, KVK and OCLC only show holdings at the British Library.

      [Bookseller: Penka Rare Books, ILAB]
 10.   Check availability:     IOBABooks     Link/Print  


        Možnost [Possibility], nos. 11, 14, 15, 19 (Setrvačnost II)

      [Prague]: self-published, 1983. Square octavos (ca. 21 × 21 cm each). Card boards covered by original photographic prints; typescript carbon copies to rectos on translucent rice paper; numerous photographic prints throughout. Light wear to spine extremities; overall very good. [SAMIZDAT AS A CONCEPTUAL ART PROJECT]. Four issues of an extremely uncommon Czech samizdat artist publication, published during the last decade of the Normalization era (1980-1989) by Josef Štogr and his wife Jarmila, then living in an art studio in Prague. Most contributions - poetry, essays, rock music reviews, meditations, experimental photography - are not credited or signed with pseudonyms or initials; a handful of readily identifiable texts are by Bob Dylan, Claude Levi-Strauss, and Gabriel Marcel. Numerous titles from this series were shown in 2014 as part of an artist book exhibition involving Štogr and the curator Lucie Rohanová, at the DOX Centre for Contemporary Art in Prague. We quote from the curator's description: "Možnost focused on literature in the widest sense of the word ... and in "texts about", also took notice of art (a remarkably short time after its creation, it for example featured reflections on the work of Christ, Kaprowov, etc.). But it also featured visual works directly - the Štogrs lived in a studio that belonged to Jarmila's father, painter František Doležal, constantly in the midst of paintings in various stages of creation, and both were involved in artistic experimentation. Josef, for example, in linocuts, which he chose as the most accessible printing method for the production of posters for exhibitions, and within the scope of his experiments even created a font from linoleum that he used to typeset a samizdat text by Bohuslav Reynek. Using his own method that pushed the limits of printing (using a hammer strokes or just applying pressure with a hard object to print through carbon paper to the underlying paper) he then created illustrations that were oddly compatible with typewritten carbon copies. Možnost also often contained Josef's photo-based graphic art (a negative of a slice of bread evokes a moonscape, a close-up of glass reveals a galaxy on a soda pop bottle) and photography (a geometrical view of the elevator in their apartment building, connected to their eluding the StB - the State Security police).... Možnost consisted of its publisher's cultural discoveries planted into the stream of his reflections, and poetry and comments on art were opportunities for experimentation." The photographic covers of these four issues demonstrate Štogr's interest in close-up photograph, showing an up-close shot of a typewriter, as well as three unidentified motifs. The photographs within the text show faint patterns resembling type-written text; various parts of a typewriter in action; newspaper texts; unidentified art objects and sculptures. One issue includes a leaf of text printed in Štogr's linoleum font. The typewriters used seem to vary from issue to issue; some of the leaves are cut to different sizes (diverging from the overall square format). In 2017, an annotated selection of the Možnost issues was published (J. Štogr and Jarmila Štogrová-Doležalová, "Možnost samizdatu," Plzeň: Knihovna kardinála Berana, 2017). Outside the Czech Republic, KVK and OCLC only show holdings at the British Library.

      [Bookseller: Penka Rare Books, ILAB]
 11.   Check availability:     Biblio     Link/Print  


        Balthus: Gemälde

      (Munchen): Schirmer/Mosel, 1983. First Edition, First Printing. Paperback. Just about fine in original pictorial wrappers.. Thin square quarto. Unpaginated. Illustrated throughout in color. Inscribed by Balthus: "To Axel from Andrea and Balthus/ with my best wishes/ for a merry Christmas/ December 1988."

      [Bookseller: Captain's Bookshelf, Inc., ABAA]
 12.   Check availability:     Biblio     Link/Print  


        The Witches.

      London: Jonathan Cape,, 1983. Octavo. Original green boards, title to spine gilt. With the dust jacket. Housed in a custom blue quarter morocco solander box. Housed in a bright blue quarter morocco solander box by the Chelsea Bindery. Illustrated by Quentin Blake. A fine copy in the jacket, lightly creased and rubbed at extremities, tips a little nicked. First edition, first impression, inscribed by the author opposite the title page, "Helen, Love Roald Dahl". This copy is also inscribed by the illustrator, "For Helen, Quentin Blake", with a charming original ink illustration of one of the witches cooking on the front free endpaper, with Helen's ownership inscription above, dated Christmas 1983. Winner of the Whitbread Award for Children's Novel in 1983, the book was adapted into a stage play and a two-part radio dramatization for the BBC, a 1990 movie directed by Nicolas Roeg which starred Anjelica Huston and Rowan Atkinson, and an opera by Marcus Paus and Ole Paus.

      [Bookseller: Peter Harrington]
 13.   Check availability:     Biblio     Link/Print  


        La Maroc et l'artisanat traditionnel islamique dans l'architecture

      Atelier 74 1983 - 2 forts volumes in-4, reliés toile sous jaquettes illustées, 508 et 582 pages, très nombreuses illustrations. Très léger accroc au dos du tome 2 sinon bel exemplaire de ce livre de référence rare et recherché. [Attributes: Hard Cover]

      [Bookseller: La Basse Fontaine]
 14.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        Les Chevaux de Dali with 18 lithographs in color by Dali plus 2 signed in pencil

      Les Chevaux de Dali Alain Decaux, Leon Zitrone. Armand and George Israel Editeurs, Paris, 1983. One of the 1000 numbered copies with 18 lithographs in color signed in plate with editor's dry seal, and 2 lithographs signed and numbered in pencil by Dali. The two extra lithographs are limited in 250 copies. Portfolio in original red velvet clamshell box with embossed brass plate of Le Picador by Dali.EXTRA PICTURES ON REQUEST.

      [Bookseller: Marninart, Inc (ABAA-ILAB)]
 15.   Check availability:     Biblio     Link/Print  


        OLOT TERRA DE VOLCANS. LES TRANSFORMACIONS D'ÒLONIC DINS L'OLLA DE VULCANUS.

      - "1983 Gràfiques Olot Cada llibre porta deu làmines soltes de cartó fabricat artesanalment per Sala Rabert de Sant Joan les Fonts, Composició tipogràfica feta a mà, a base de tipus "Imprimatur" del cos 28. Tiratge de 27/50 exemplars. 121 pg. 34x28 cm. Enq. CAPSA decorada. En rama. Para ver o recibir fotografías de los libros puede ir a nuestra web. "

      [Bookseller: Costa LLibreter]
 16.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        Atlas of the Lewis & Clark Expedition

      University of Nebraska , Lincoln, (1983). Good. First Edition 19 1/2 x 13 1/2 inches, unpaginated pages, cloth, Volume I of 'The Journals of Lewis and Clark'. Some sunning to cover.

      [Bookseller: Dawson's Book Shop]
 17.   Check availability:     Biblio     Link/Print  


        The History of Middle-Earth. In twelve volumes complete

      London: George Allen & Unwin / Unwin Hyman / HarperCollins 1983 - 1996. 8vo. In 12 volumes complete. Published various dates. Volume 1 was published in 1983 and the final volume 12 in 1996. All volumes are first editions. Publisher's hardbacks in original dust jackets. Slight edgewear to a few jackets. Illustrations, some colour. All very clean internally. No ownership names. A complete set of the twelve volumes of The History of Middle-Earth. In Near Fine condition in VG or better dust jackets. . Near Fine. Hardback. First Editions. 1983.

      [Bookseller: Fosters' Bookshop]
 18.   Check availability:     Biblio     Link/Print  


        Basic Texas Books

      Jenkins Publishing Company, Austin, Texas 1983 - This special editon of 85 copies has been specially bound, numbered and signed by the author and designer (William R. Holman) on the colophon. This iscopy number XVIII (18). Both book and slipcase appear near fine, with blue leather, gilt letters, title blocks. If this copy was ever read, it was done with care. Still tight, square and clean. 648 pages including index. [Attributes: First Edition; Signed Copy; Hard Cover]

      [Bookseller: Wolfmueller's Books]
 19.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        I dolori del giovane Werther Le affinità elettive

      NOVARA: ISTITUTO GEOGRAFICO DE AGOSTINI, 1983. Brossura. OTTIMO. 13,5 19,5. Capolavori della Narrativa USATO

      [Bookseller: Controcorrente Group srl BibliotecadiBab]
 20.   Check availability:     Biblio     Link/Print  


        Electron Beam Technology

      1983-06-09. Good. Ships with Tracking Number! May not contain Access Codes or Supplements. 100% Satisfaction Guaranteed!

      [Bookseller: Books Express]
 21.   Check availability:     Biblio     Link/Print  


        The History of Middle-Earth. In twelve volumes complete

      George Allen & Unwin / Unwin Hyman / HarperCollins 1983 - 1996, London - In 12 volumes complete. Published various dates. Volume 1 was published in 1983 and the final volume 12 in 1996. All volumes are first editions. Publisher's hardbacks in original dust jackets. Slight edgewear to a few jackets. Illustrations, some colour. All very clean internally. No ownership names. A complete set of the twelve volumes of The History of Middle-Earth. In Near Fine condition in VG or better dust jackets. 8vo. [Attributes: Hard Cover]

      [Bookseller: Stephen Foster - ABA, ILAB, & PBFA]
 22.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        Sharpe's Sword

      London Collins 1983 - First edition. Inscribed by the author to the title page. The book is tightly and squarely bound in clean red cloth with bright gilt lettering. The text block is a little toned with minor foxing to the edges. The dust jacket is the original and not price clipped, it is very slightly toned with a little rubbing to the edges. A superb example of the fourth Sharpe novel, which is quite uncommon as a first edition. [Attributes: First Edition; Signed Copy]

      [Bookseller: J and M Books Limited]
 23.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        Eindhoven 1983.

      Auflage 30 Exemplare. 17,8 x 12,5 cm. OKarton-Box. Sehr gutes Exemplar. 153. Karton Edition Hundertmark. Editionsbox mit einem auf dem Deckelboden montierten weißem Leinentuch mit eingetrockneter Blutspur, einem Reagenzglas mit eingetrockneten Blutresten sowie einem Szenenfoto aus einem Orgien Mysterien Theater. Auf dem Foto unten links handschriftlich nummeriert 27/30 sowie von Hermann Nitsch signiert.

      [Bookseller: Antiquariat Querido]
 24.   Check availability:     booklooker.de     Link/Print  


        CENT'ANNI DI SOLITUDINE

      CLES: MONDADORI, 1983. IED. BROSSURA. BUONO. 11 19. OSCAR USATO

      [Bookseller: Controcorrente Group srl BibliotecadiBab]
 25.   Check availability:     Biblio     Link/Print  


        The Caribbean Poetry of Derek Walcott and The Art of Romare Bearden

      Limited Editions Club, 1983. Cloth. Fine. Romare Bearden. Fine in a fine slipcase. Beautifully deocrated cloth binding. Introduction by Joseph Brodsky. Illustrated by Romare Bearden. Includes the original laid-in lithograph. Signed by Walcott and Bearden on the limitation page (796/2000).

      [Bookseller: Carpetbagger Books]
 26.   Check availability:     IOBABooks     Link/Print  


        Mo?nost [Possibility], nos. 11, 14, 15, 19 (Setrva?nost II)

      self-published, [Prague] 1983 - Square octavos (ca. 21 × 21 cm each). Card boards covered by original photographic prints; typescript carbon copies to rectos on translucent rice paper; numerous photographic prints throughout. Light wear to spine extremities; overall very good. [SAMIZDAT AS A CONCEPTUAL ART PROJECT]. Four issues of an extremely uncommon Czech samizdat artist publication, published during the last decade of the Normalization era (1980-1989) by Josef ?togr and his wife Jarmila, then living in an art studio in Prague. Most contributions - poetry, essays, rock music reviews, meditations, experimental photography - are not credited or signed with pseudonyms or initials; a handful of readily identifiable texts are by Bob Dylan, Claude Levi-Strauss, and Gabriel Marcel. Numerous titles from this series were shown in 2014 as part of an artist book exhibition involving ?togr and the curator Lucie Rohanová, at the DOX Centre for Contemporary Art in Prague. We quote from the curator's description: "Mo?nost focused on literature in the widest sense of the word . and in "texts about", also took notice of art (a remarkably short time after its creation, it for example featured reflections on the work of Christ, Kaprowov, etc.). But it also featured visual works directly - the ?togrs lived in a studio that belonged to Jarmila's father, painter Franti?ek Dole?al, constantly in the midst of paintings in various stages of creation, and both were involved in artistic experimentation. Josef, for example, in linocuts, which he chose as the most accessible printing method for the production of posters for exhibitions, and within the scope of his experiments even created a font from linoleum that he used to typeset a samizdat text by Bohuslav Reynek. Using his own method that pushed the limits of printing (using a hammer strokes or just applying pressure with a hard object to print through carbon paper to the underlying paper) he then created illustrations that were oddly compatible with typewritten carbon copies. Mo?nost also often contained Josef's photo-based graphic art (a negative of a slice of bread evokes a moonscape, a close-up of glass reveals a galaxy on a soda pop bottle) and photography (a geometrical view of the elevator in their apartment building, connected to their eluding the StB - the State Security police). Mo?nost consisted of its publisher's cultural discoveries planted into the stream of his reflections, and poetry and comments on art were opportunities for experimentation." The photographic covers of these four issues demonstrate ?togr's interest in close-up photograph, showing an up-close shot of a typewriter, as well as three unidentified motifs. The photographs within the text show faint patterns resembling type-written text; various parts of a typewriter in action; newspaper texts; unidentified art objects and sculptures. One issue includes a leaf of text printed in ?togr's linoleum font. The typewriters used seem to vary from issue to issue; some of the leaves are cut to different sizes (diverging from the overall square format). In 2017, an annotated selection of the Mo?nost issues was published (J. ?togr and Jarmila ?togrová-Dole?alová, "Mo?nost samizdatu," Plze?: Knihovna kardinála Berana, 2017). Outside the Czech Republic, KVK and OCLC only show holdings at the British Library. [Attributes: Signed Copy; Hard Cover]

      [Bookseller: Penka Rare Books, ILAB]
 27.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        The Witches.

      London: Jonathan Cape, 1983 - Octavo. Original green boards, title to spine gilt. With the dust jacket. Housed in a custom blue quarter morocco solander box. Housed in a bright blue quarter morocco solander box by the Chelsea Bindery. A fine copy in the jacket, lightly creased and rubbed at extremities, tips a little nicked. Illustrated by Quentin Blake. First edition, first impression, inscribed by the author opposite the title page, "Helen, Love Roald Dahl". This copy is also inscribed by the illustrator, "For Helen, Quentin Blake", with a charming original ink illustration of one of the witches cooking on the front free endpaper, with Helen's ownership inscription above, dated Christmas 1983. Winner of the Whitbread Award for Children's Novel in 1983, the book was adapted into a stage play and a two-part radio dramatization for the BBC, a 1990 movie directed by Nicolas Roeg which starred Anjelica Huston and Rowan Atkinson, and an opera by Marcus Paus and Ole Paus. [Attributes: First Edition; Signed Copy]

      [Bookseller: Peter Harrington. ABA member]
 28.   Check availability:     ZVAB     Link/Print  


        Das Urtheil des Paris.

      Aldus-Presse, Reicheneck 1983 - Eine scherzhafte Erzählung nach Lucian. Mit 6 ganzseitigen Original-Radierungen von Bohumil Kratky. 44, [2] S. (11. Ausgabe der Aldus-Presse Reicheneck). Handgebundener Halbmaroquineinband mit Marmorpapierbezügen in Original-Leinenkassette. Sehr gut erhalten. Schöner Pressendruck auf getöntem Papier zur 250. Wiederkehr des Geburtstages von C. M. Wieland am 5. September 1983. Nr. 25 von 25 (Gesamtauflage 75) nummerierten Exemplaren gedruckt auf Zerkall-Bütten. Dieser Ausgabe ist eine sechste Radierung lose beigefügt. Den Handeinband fertigte Peter Münch mit Türkisch Papier von Julia Jonda, das eigens für diese Ausgabe gezogen wurde. Die Radierungen wurden vom Künstler gedruckt und jeweils signiert. [Attributes: Signed Copy]

      [Bookseller: Antiquariat Schaper]
 29.   Check availability:     ZVAB     Link/Print  


        Dear Mr. Henshaw *1st Signed

      Morrow/Avon, New York, NY, U.S.A. 1983 - Lovely, signed first printing of this Newbery Medal winner by the wonderful Beverly Cleary. Partial cloth cover clean and tight, boards sharp. Pages clean and crisp, no previous owner name or marks. Dust jacket clean and bright, price intact on flap and correct for first printing, award medal present. Signed on special bookplate featuring names of Cleary's characters and illustraion of Ramona, Henry, Ribsy, and Ralph, the mouse on the motorcycle! Signed, without personalization, "Best wishes-- / Beverly Cleary." Please see photos. [Attributes: First Edition; Signed Copy; Hard Cover]

      [Bookseller: Barbara Mader - Children's Books]
 30.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        Poesie.

      Firenze, Edizioni Il Ponte, 1983 - In folio, cofanetto edit., pp.120 piegate contenenti il profilo biografico e 10 poesie del poeta Trasanna, narratore, scrittore di teatro e saggista scritte tra il 1936 e 1951 (scelte da vol Pamphlet edito nel 1966 dall'Edit. Giordano di Milano). Seguono 15 acqueforti originali di Vittorio Basaglia, Francesco Bierti, Guido Di Fidio, Gianfranco Ferroni, Marco Fidolini, Luigi Grosso, Renato Guttuso, Piero Leddi, Giuseppe Migneco, Remo Pasetto, Fred Pittino, Eugenio Tomiolo, Ernesto Treccani, Renato Vernizzi, Giouseppe Zagaina, tutte numerate e firmate dagli artisti. Edizione originale di 119 es. numerati da 1 a 99 (il ns. è il n. 86) e da I a XX riservati ai collaboratori. Colophon numerato. Freschissiomo ottimo vol. stampate sui torchi calcografici della stamperia "Il Ponte" di Vincenzo Alibrandi su carta a mano delle cartiere Enrico Magnani di Pescia. Raro. (Cfr. Jentsch, p.55)

      [Bookseller: TABERNA LIBRARIA - ALAI - ILAB]
 31.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        MUD BOOK BY JOHN CAGE AND LOIS LONG - DELUXE LIMITED EDITION SIGNED BY THE AUTHOR AND ARTIST

      Callaway Editions & David Grob Editions, New York & London 1983 - np (136pp) + np (4pp), profusely illustrated in color. "Mud Book" - subtitled "How to Make Pies and Cakes" - is the whimsical artist's book collaboratively produced between the renowned late American avant-garde composer John Cage and textile designer and artist Lois Long that was twenty years in the making. A tribute to the "proto pie", this exquisite little book was printed on a continuous leporello by hand-pulled silkscreen by Simca in Japan. A brand new, most handsome example of the 1983 Callaway Editions and David Grob Editions first printing (cited on pages 68-69 of Giorgio Maffei and Fabio Carboni's "Sound Pages: John Cage's Publications") limited to five hundred copies NUMBERED (176/500) AND SIGNED "John Cage" and "Lois Long" in pencil on the front free endpaper in the publisher's unprinted glassine dustwrapper and tan cloth chemise with closures, as issued. [Attributes: Signed Copy; Soft Cover]

      [Bookseller: Arcana: Books on the Arts]
 32.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        Portrait de René Char à l'Isle sur Sorgué. Photographie Originale de l'artiste

      Par l'auteur 1983 - - Par l'auteur, s.l. 1983, 22x22cm sur papier Ilford 30x40cm, une feuille. - Grand portrait photographique original en noir et blanc réalisé par Marc Trivier. Tirage argentique original non signé, comme la plupart des œuvres de Trivier. Précieuse épreuve argentique originale du célèbre photographe belge, un des artistes contemporains les plus secrets, qui malgré un succès international précoce, a préféré limiter sa production pour conserver la cohérence de son œuvre. Marc Trivier ne tire pas de nouveaux exemplaires de ses anciens portraits, le papier de tirage qu'il utilisait n'est d'ailleurs plus commercialisé. L'artiste « réalise lui-même ses tirages sur papier baryté Ilford, consacrant plusieurs jours de travail à chacun, avec une concentration particulière pour rendre les blancs, par contraste avec des noirs d'une rare densité. Un tirage de Marc Trivier ne ressemble à aucun autre. Lorsqu'il accepte de les exposer, il les suspend dans des cadres en inox de sa fabrication, laissant libre cours à la vie du papier. » (Xavier-Gilles, « Marc Trivier et la tragédie de la lumière » in Le Monde Libertaire, 2011). Cette « vie du papier » participe de l'œuvre au même titre que les diverses altérations que subissent les photographies lorsqu'elles sont exposées : « Dans les boites, les tirages gondolent, mais qu'importe : le photographe affectionne ce genre d'accident. » (Claire Guillot, « Les face à face sans échappatoire du photographe Marc Trivier », Le Monde, 2011). Marc Trivier a une sensibilité particulière pour l'aspect matériel de ses productions. Alors que la photographie relève par essence du multiple, cette intervention de l'artiste dans tout le processus de création confère une aura autographique à ces tirages. Photographies d'artistes, de fous, d'arbres ou d'abattoirs, Marc Trivier aborde tous ces sujets avec un regard aussi précis qu'intense. « Dans sa cosmogonie, chaque chose, chaque être, végétal, animal ou humain, mérite le même respect. Car tous sont confrontés à la même loi d'airain : la solitude. » (Luc Desbenoit). La beauté qui émane de ses photos vient de cette nudité. Il n'y a ni retouches, ni recadrages. On retrouve dans son œuvre le même format carré souligné par le carré du négatif que Trivier laisse sur ses tirages. Ce cadre piège notre regard dans des photographies où le fard de la couleur est rejeté pour un noir et blanc incisif. Toute artificialité ayant disparu nous ne faisons pas face à la mise en scène d'un sujet mais à une présence exacerbée par la lumière irradiante et singulière, témoin d'un instant de vie et non de pose. C'est cette lumière, liée au médium photographique, qui unit les séries de Marc Trivier : « Les photographies de Marc Trivier écrivent une tragédie de la lumière, celle-ci n'accueillant les êtres - hommes, arbres ou bêtes - qu'en les brûlant, avant disparition. » (Xavier-Gilles in Le Monde Libertaire). C'est aussi elle, délivrée de tous les artifices, qui donne à ses œuvres l'aura qui les rend si présentes. Cette « brûlure » de la lumière nous renvoie à un instant réel, au « ça a été » de Barthes (La Chambre Claire, 1980) : « De trente-cinq ans de pratique photographique, d'obsessions, c'est peut-être ça qui reste : un mode d'enregistrement singulier de la brûlure de la lumière, décliné d'une image à l'autre, en une succession de propositions qui se ressemblent et pourtant chacune est aussi singulière que la fraction de temps auquel elle renvoie. » (Marc Trivier). « La photographie ne dit qu'une chose : « C'était. » On ne fixe que ce qui a été. S'il y a une tragédie, elle est là. » (Marc Trivier) Warhol, Foucault, Beckett, Dubuffet . les plus grands écrivains et artistes ont posés pour Trivier. Simultanément l'artiste s'intéressent également aux marges de la société, à ce que les hommes ne veulent pas voir. Il photographie alors les aliénés et les abattoirs qu'il place en regard des célébrités. Dès la fin des années 1980 son œuvre est unanimement reconnue et il reçoit le prestigieux [Attributes: First Edition]

      [Bookseller: Librairie Le Feu Follet]
 33.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        Abattoir XI. Photographie Originale de l'artiste

      Par l'auteur 1983 - - Par l'auteur, s.l. 1983, 22x22cm sur papier Ilford 30x40cm, une feuille. - Grande photographie originale en noir et blanc réalisé par Marc Trivier. Tirage argentique original non signé, comme la plupart des œuvres de Trivier. Précieuse épreuve argentique originale du célèbre photographe belge, un des artistes contemporains les plus secrets, qui malgré un succès international précoce, a préféré limiter sa production pour conserver la cohérence de son œuvre. Marc Trivier ne tire pas de nouveaux exemplaires de ses anciens portraits, le papier de tirage qu'il utilisait n'est d'ailleurs plus commercialisé. L'artiste « réalise lui-même ses tirages sur papier baryté Ilford, consacrant plusieurs jours de travail à chacun, avec une concentration particulière pour rendre les blancs, par contraste avec des noirs d'une rare densité. Un tirage de Marc Trivier ne ressemble à aucun autre. Lorsqu'il accepte de les exposer, il les suspend dans des cadres en inox de sa fabrication, laissant libre cours à la vie du papier. » (Xavier-Gilles, « Marc Trivier et la tragédie de la lumière » in Le Monde Libertaire, 2011). Cette « vie du papier » participe de l'œuvre au même titre que les diverses altérations que subissent les photographies lorsqu'elles sont exposées : « Dans les boites, les tirages gondolent, mais qu'importe : le photographe affectionne ce genre d'accident. » (Claire Guillot, « Les face à face sans échappatoire du photographe Marc Trivier », Le Monde, 2011). Marc Trivier a une sensibilité particulière pour l'aspect matériel de ses productions. Alors que la photographie relève par essence du multiple, cette intervention de l'artiste dans tout le processus de création confère une aura autographique à ces tirages. Photographies d'artistes, de fous, d'arbres ou d'abattoirs, Marc Trivier aborde tous ces sujets avec un regard aussi précis qu'intense. « Dans sa cosmogonie, chaque chose, chaque être, végétal, animal ou humain, mérite le même respect. Car tous sont confrontés à la même loi d'airain : la solitude. » (Luc Desbenoit). La beauté qui émane de ses photos vient de cette nudité. Il n'y a ni retouches, ni recadrages. On retrouve dans son œuvre le même format carré souligné par le carré du négatif que Trivier laisse sur ses tirages. Ce cadre piège notre regard dans des photographies où le fard de la couleur est rejeté pour un noir et blanc incisif. Toute artificialité ayant disparu nous ne faisons pas face à la mise en scène d'un sujet mais à une présence exacerbée par la lumière irradiante et singulière, témoin d'un instant de vie et non de pose. C'est cette lumière, liée au médium photographique, qui unit les séries de Marc Trivier : « Les photographies de Marc Trivier écrivent une tragédie de la lumière, celle-ci n'accueillant les êtres - hommes, arbres ou bêtes - qu'en les brûlant, avant disparition." » (Xavier-Gilles in Le Monde Libertaire). C'est aussi elle, délivrée de tous les artifices, qui donne à ses œuvres l'aura qui les rend si présentes. Cette « brûlure » de la lumière nous renvoie à un instant réel, au « ça a été » de Barthes (La Chambre Claire, 1980) : « De trente-cinq ans de pratique photographique, d'obsessions, c'est peut-être ça qui reste : un mode d'enregistrement singulier de la brûlure de la lumière, décliné d'une image à l'autre, en une succession de propositions qui se ressemblent et pourtant chacune est aussi singulière que la fraction de temps auquel elle renvoie. » (Marc Trivier). « La photographie ne dit qu'une chose : « C'était. » On ne fixe que ce qui a été. S'il y a une tragédie, elle est là. » (Marc Trivier) Warhol, Foucault, Beckett, Dubuffet . les plus grands écrivains et artistes ont posés pour Trivier. Simultanément l'artiste s'intéressent également aux marges de la société, à ce que les hommes ne veulent pas voir. Il photographie alors les aliénés et les abattoirs qu'il place en regard des célébrités. Dès la fin des années 1980 son œuvre est unanimement reconnue et il reçoit le prestigieux Young P [Attributes: First Edition]

      [Bookseller: Librairie Le Feu Follet]
 34.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        Portrait de Nathalie Sarraute. Photographie Originale de l'artiste

      Par l'auteur 1983 - - Par l'auteur, s.l. 1983, 22x22cm sur papier Ilford 30x40cm, une feuille. - Grand portrait photographique original en noir et blanc réalisé par Marc Trivier. Tirage argentique original non signé, comme la plupart des œuvres de Trivier. Précieuse épreuve argentique originale du célèbre photographe belge, un des artistes contemporains les plus secrets, qui malgré un succès international précoce, a préféré limiter sa production pour conserver la cohérence de son œuvre. Marc Trivier ne tire pas de nouveaux exemplaires de ses anciens portraits, le papier de tirage qu'il utilisait n'est d'ailleurs plus commercialisé. L'artiste « réalise lui-même ses tirages sur papier baryté Ilford, consacrant plusieurs jours de travail à chacun, avec une concentration particulière pour rendre les blancs, par contraste avec des noirs d'une rare densité. Un tirage de Marc Trivier ne ressemble à aucun autre. Lorsqu'il accepte de les exposer, il les suspend dans des cadres en inox de sa fabrication, laissant libre cours à la vie du papier. » (Xavier-Gilles, « Marc Trivier et la tragédie de la lumière » in Le Monde Libertaire, 2011). Cette « vie du papier » participe de l'œuvre au même titre que les diverses altérations que subissent les photographies lorsqu'elles sont exposées : « Dans les boites, les tirages gondolent, mais qu'importe : le photographe affectionne ce genre d'accident. » (Claire Guillot, « Les face à face sans échappatoire du photographe Marc Trivier », Le Monde, 2011). Marc Trivier a une sensibilité particulière pour l'aspect matériel de ses productions. Alors que la photographie relève par essence du multiple, cette intervention de l'artiste dans tout le processus de création confère une aura autographique à ces tirages. Photographies d'artistes, de fous, d'arbres ou d'abattoirs, Marc Trivier aborde tous ces sujets avec un regard aussi précis qu'intense. « Dans sa cosmogonie, chaque chose, chaque être, végétal, animal ou humain, mérite le même respect. Car tous sont confrontés à la même loi d'airain : la solitude. » (Luc Desbenoit). La beauté qui émane de ses photos vient de cette nudité. Il n'y a ni retouches, ni recadrages. On retrouve dans son œuvre le même format carré souligné par le carré du négatif que Trivier laisse sur ses tirages. Ce cadre piège notre regard dans des photographies où le fard de la couleur est rejeté pour un noir et blanc incisif. Toute artificialité ayant disparu nous ne faisons pas face à la mise en scène d'un sujet mais à une présence exacerbée par la lumière irradiante et singulière, témoin d'un instant de vie et non de pose. C'est cette lumière, liée au médium photographique, qui unit les séries de Marc Trivier : « Les photographies de Marc Trivier écrivent une tragédie de la lumière, celle-ci n'accueillant les êtres - hommes, arbres ou bêtes - qu'en les brûlant, avant disparition. » (Xavier-Gilles in Le Monde Libertaire). C'est aussi elle, délivrée de tous les artifices, qui donne à ses œuvres l'aura qui les rend si présentes. Cette « brûlure » de la lumière nous renvoie à un instant réel, au « ça a été » de Barthes (La Chambre Claire, 1980) : « De trente-cinq ans de pratique photographique, d'obsessions, c'est peut-être ça qui reste : un mode d'enregistrement singulier de la brûlure de la lumière, décliné d'une image à l'autre, en une succession de propositions qui se ressemblent et pourtant chacune est aussi singulière que la fraction de temps auquel elle renvoie. » (Marc Trivier). « La photographie ne dit qu'une chose : « C'était. » On ne fixe que ce qui a été. S'il y a une tragédie, elle est là. » (Marc Trivier) Warhol, Foucault, Beckett, Dubuffet . les plus grands écrivains et artistes ont posés pour Trivier. Simultanément l'artiste s'intéressent également aux marges de la société, à ce que les hommes ne veulent pas voir. Il photographie alors les aliénés et les abattoirs qu'il place en regard des célébrités. Dès la fin des années 1980 son œuvre est unanimement reconnue et il reçoit le prestigieux [Attributes: First Edition]

      [Bookseller: Librairie Le Feu Follet]
 35.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        Portrait de William Hayter. Photographie Originale de l'artiste

      Par l'auteur 1983 - - Par l'auteur, s.l. 1983, 22x22cm sur papier Ilford 30x40cm, une feuille. - Grand portrait photographique original en noir et blanc réalisé par Marc Trivier. Tirage argentique original non signé, comme la plupart des œuvres de Trivier. Précieuse épreuve argentique originale du célèbre photographe belge, un des artistes contemporains les plus secrets, qui malgré un succès international précoce, a préféré limiter sa production pour conserver la cohérence de son œuvre. Marc Trivier ne tire pas de nouveaux exemplaires de ses anciens portraits, le papier de tirage qu'il utilisait n'est d'ailleurs plus commercialisé. L'artiste « réalise lui-même ses tirages sur papier baryté Ilford, consacrant plusieurs jours de travail à chacun, avec une concentration particulière pour rendre les blancs, par contraste avec des noirs d'une rare densité. Un tirage de Marc Trivier ne ressemble à aucun autre. Lorsqu'il accepte de les exposer, il les suspend dans des cadres en inox de sa fabrication, laissant libre cours à la vie du papier. » (Xavier-Gilles, « Marc Trivier et la tragédie de la lumière » in Le Monde Libertaire, 2011). Cette « vie du papier » participe de l'œuvre au même titre que les diverses altérations que subissent les photographies lorsqu'elles sont exposées : « Dans les boites, les tirages gondolent, mais qu'importe : le photographe affectionne ce genre d'accident. » (Claire Guillot, « Les face à face sans échappatoire du photographe Marc Trivier », Le Monde, 2011). Marc Trivier a une sensibilité particulière pour l'aspect matériel de ses productions. Alors que la photographie relève par essence du multiple, cette intervention de l'artiste dans tout le processus de création confère une aura autographique à ces tirages. Photographies d'artistes, de fous, d'arbres ou d'abattoirs, Marc Trivier aborde tous ces sujets avec un regard aussi précis qu'intense. « Dans sa cosmogonie, chaque chose, chaque être, végétal, animal ou humain, mérite le même respect. Car tous sont confrontés à la même loi d'airain : la solitude. » (Luc Desbenoit). La beauté qui émane de ses photos vient de cette nudité. Il n'y a ni retouches, ni recadrages. On retrouve dans son œuvre le même format carré souligné par le carré du négatif que Trivier laisse sur ses tirages. Ce cadre piège notre regard dans des photographies où le fard de la couleur est rejeté pour un noir et blanc incisif. Toute artificialité ayant disparu nous ne faisons pas face à la mise en scène d'un sujet mais à une présence exacerbée par la lumière irradiante et singulière, témoin d'un instant de vie et non de pose. C'est cette lumière, liée au médium photographique, qui unit les séries de Marc Trivier : « Les photographies de Marc Trivier écrivent une tragédie de la lumière, celle-ci n'accueillant les êtres - hommes, arbres ou bêtes - qu'en les brûlant, avant disparition. » (Xavier-Gilles in Le Monde Libertaire). C'est aussi elle, délivrée de tous les artifices, qui donne à ses œuvres l'aura qui les rend si présentes. Cette « brûlure » de la lumière nous renvoie à un instant réel, au « ça a été » de Barthes (La Chambre Claire, 1980) : « De trente-cinq ans de pratique photographique, d'obsessions, c'est peut-être ça qui reste : un mode d'enregistrement singulier de la brûlure de la lumière, décliné d'une image à l'autre, en une succession de propositions qui se ressemblent et pourtant chacune est aussi singulière que la fraction de temps auquel elle renvoie. » (Marc Trivier). « La photographie ne dit qu'une chose : « C'était. » On ne fixe que ce qui a été. S'il y a une tragédie, elle est là. » (Marc Trivier) Warhol, Foucault, Beckett, Dubuffet . les plus grands écrivains et artistes ont posés pour Trivier. Simultanément l'artiste s'intéressent également aux marges de la société, à ce que les hommes ne veulent pas voir. Il photographie alors les aliénés et les abattoirs qu'il place en regard des célébrités. Dès la fin des années 1980 son œuvre est unanimement reconnue et il reçoit le prestigieux [Attributes: First Edition]

      [Bookseller: Librairie Le Feu Follet]
 36.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        Portrait de Bernhard Thomas. Photographie Originale tirée par l'artiste

      par l'auteur 1983 - - par l'auteur, s.l. 1983, 22x22cm sur papier Ilford 30x40cm, une feuille. - Grand portrait photographique original en noir et blanc réalisé par Marc Trivier. Tirage argentique original non signé, comme la plupart des œuvres de Trivier. Précieuse épreuve argentique originale du célèbre photographe belge, un des artistes contemporains les plus secrets, qui malgré un succès international précoce, a préféré limiter sa production pour conserver la cohérence de son œuvre. Marc Trivier ne tire pas de nouveaux exemplaires de ses anciens portraits, le papier de tirage qu'il utilisait n'est d'ailleurs plus commercialisé. L'artiste « réalise lui-même ses tirages sur papier baryté Ilford, consacrant plusieurs jours de travail à chacun, avec une concentration particulière pour rendre les blancs, par contraste avec des noirs d'une rare densité. Un tirage de Marc Trivier ne ressemble à aucun autre. Lorsqu'il accepte de les exposer, il les suspend dans des cadres en inox de sa fabrication, laissant libre cours à la vie du papier. » (Xavier-Gilles, « Marc Trivier et la tragédie de la lumière » in Le Monde Libertaire, 2011). Cette « vie du papier » participe de l'œuvre au même titre que les diverses altérations que subissent les photographies lorsqu'elles sont exposées : « Dans les boites, les tirages gondolent, mais qu'importe : le photographe affectionne ce genre d'accident. » (Claire Guillot, « Les face à face sans échappatoire du photographe Marc Trivier », Le Monde, 2011). Marc Trivier a une sensibilité particulière pour l'aspect matériel de ses productions. Alors que la photographie relève par essence du multiple, cette intervention de l'artiste dans tout le processus de création confère une aura autographique à ces tirages. Photographies d'artistes, de fous, d'arbres ou d'abattoirs, Marc Trivier aborde tous ces sujets avec un regard aussi précis qu'intense. « Dans sa cosmogonie, chaque chose, chaque être, végétal, animal ou humain, mérite le même respect. Car tous sont confrontés à la même loi d'airain : la solitude. » (Luc Desbenoit). La beauté qui émane de ses photos vient de cette nudité. Il n'y a ni retouches, ni recadrages. On retrouve dans son œuvre le même format carré souligné par le carré du négatif que Trivier laisse sur ses tirages. Ce cadre piège notre regard dans des photographies où le fard de la couleur est rejeté pour un noir et blanc incisif. Toute artificialité ayant disparu nous ne faisons pas face à la mise en scène d'un sujet mais à une présence exacerbée par la lumière irradiante et singulière, témoin d'un instant de vie et non de pose. C'est cette lumière, liée au médium photographique, qui unit les séries de Marc Trivier : « Les photographies de Marc Trivier écrivent une tragédie de la lumière, celle-ci n'accueillant les êtres - hommes, arbres ou bêtes - qu'en les brûlant, avant disparition. » (Xavier-Gilles in Le Monde Libertaire). C'est aussi elle, délivrée de tous les artifices, qui donne à ses œuvres l'aura qui les rend si présentes. Cette « brûlure » de la lumière nous renvoie à un instant réel, au « ça a été » de Barthes (La Chambre Claire, 1980) : « De trente-cinq ans de pratique photographique, d'obsessions, c'est peut-être ça qui reste : un mode d'enregistrement singulier de la brûlure de la lumière, décliné d'une image à l'autre, en une succession de propositions qui se ressemblent et pourtant chacune est aussi singulière que la fraction de temps auquel elle renvoie. » (Marc Trivier). « La photographie ne dit qu'une chose : « C'était. » On ne fixe que ce qui a été. S'il y a une tragédie, elle est là. » (Marc Trivier) Warhol, Foucault, Beckett, Dubuffet . les plus grands écrivains et artistes ont posés pour Trivier. Simultanément l'artiste s'intéressent également aux marges de la société, à ce que les hommes ne veulent pas voir. Il photographie alors les aliénés et les abattoirs qu'il place en regard des célébrités. Dès la fin des années 1980 son œuvre est unanimement reconnue et il reçoit le prestigieux [Attributes: First Edition]

      [Bookseller: Librairie Le Feu Follet]
 37.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        Portrait de Bernard Noël. Photographie Originale tirée par l'artiste

      Par l'auteur 1983 - - Par l'auteur, s.l. 1983, 22x22cm sur papier Ilford 30x40cm, une feuille. - Grand portrait photographique original en noir et blanc réalisé par Marc Trivier. Tirage argentique original non signé, comme la plupart des œuvres de Trivier. Précieuse épreuve argentique originale du célèbre photographe belge, un des artistes contemporains les plus secrets, qui malgré un succès international précoce, a préféré limiter sa production pour conserver la cohérence de son œuvre. Marc Trivier ne tire pas de nouveaux exemplaires de ses anciens portraits, le papier de tirage qu'il utilisait n'est d'ailleurs plus commercialisé. L'artiste « réalise lui-même ses tirages sur papier baryté Ilford, consacrant plusieurs jours de travail à chacun, avec une concentration particulière pour rendre les blancs, par contraste avec des noirs d'une rare densité. Un tirage de Marc Trivier ne ressemble à aucun autre. Lorsqu'il accepte de les exposer, il les suspend dans des cadres en inox de sa fabrication, laissant libre cours à la vie du papier. » (Xavier-Gilles, « Marc Trivier et la tragédie de la lumière » in Le Monde Libertaire, 2011). Cette « vie du papier » participe de l'œuvre au même titre que les diverses altérations que subissent les photographies lorsqu'elles sont exposées : « Dans les boites, les tirages gondolent, mais qu'importe : le photographe affectionne ce genre d'accident. » (Claire Guillot, « Les face à face sans échappatoire du photographe Marc Trivier », Le Monde, 2011). Marc Trivier a une sensibilité particulière pour l'aspect matériel de ses productions. Alors que la photographie relève par essence du multiple, cette intervention de l'artiste dans tout le processus de création confère une aura autographique à ces tirages. Photographies d'artistes, de fous, d'arbres ou d'abattoirs, Marc Trivier aborde tous ces sujets avec un regard aussi précis qu'intense. « Dans sa cosmogonie, chaque chose, chaque être, végétal, animal ou humain, mérite le même respect. Car tous sont confrontés à la même loi d'airain : la solitude. » (Luc Desbenoit). La beauté qui émane de ses photos vient de cette nudité. Il n'y a ni retouches, ni recadrages. On retrouve dans son œuvre le même format carré souligné par le carré du négatif que Trivier laisse sur ses tirages. Ce cadre piège notre regard dans des photographies où le fard de la couleur est rejeté pour un noir et blanc incisif. Toute artificialité ayant disparu nous ne faisons pas face à la mise en scène d'un sujet mais à une présence exacerbée par la lumière irradiante et singulière, témoin d'un instant de vie et non de pose. C'est cette lumière, liée au médium photographique, qui unit les séries de Marc Trivier : « Les photographies de Marc Trivier écrivent une tragédie de la lumière, celle-ci n'accueillant les êtres - hommes, arbres ou bêtes - qu'en les brûlant, avant disparition. » (Xavier-Gilles in Le Monde Libertaire). C'est aussi elle, délivrée de tous les artifices, qui donne à ses œuvres l'aura qui les rend si présentes. Cette « brûlure » de la lumière nous renvoie à un instant réel, au « ça a été » de Barthes (La Chambre Claire, 1980) : « De trente-cinq ans de pratique photographique, d'obsessions, c'est peut-être ça qui reste : un mode d'enregistrement singulier de la brûlure de la lumière, décliné d'une image à l'autre, en une succession de propositions qui se ressemblent et pourtant chacune est aussi singulière que la fraction de temps auquel elle renvoie. » (Marc Trivier). « La photographie ne dit qu'une chose : « C'était. » On ne fixe que ce qui a été. S'il y a une tragédie, elle est là. » (Marc Trivier) Warhol, Foucault, Beckett, Dubuffet . les plus grands écrivains et artistes ont posés pour Trivier. Simultanément l'artiste s'intéressent également aux marges de la société, à ce que les hommes ne veulent pas voir. Il photographie alors les aliénés et les abattoirs qu'il place en regard des célébrités. Dès la fin des années 1980 son œuvre est unanimement reconnue et il reçoit le prestigieux [Attributes: First Edition]

      [Bookseller: Librairie Le Feu Follet]
 38.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        Atlas of the Lewis & Clark Expedition

      University of Nebraska, Lincoln (1983) - 19 1/2 x 13 1/2 inches, unpaginated pages, cloth, Volume I of 'The Journals of Lewis and Clark'. Some sunning to cover. First Edition edition. Good. [Attributes: Hard Cover]

      [Bookseller: Dawson's Book Shop, ABAA, ILAB]
 39.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        I TURBAMENTI DEL CUORE E DELLO SPIRITO

      HERODOTE, TORINO 1983 - LE PAROLE E LA STORIA ITALIANO A cura di Margherita Lecco, n.4 della collana diretta da Giorgio Bertone e Pier Luigi Crovetto, brossura editoriale morbida, illustrata, lievemente ingiallita e con ordinari segni del tempo, pagine brunite ai bordi causa tempo, piccola macchia ai tagli laterali La libreria offre per un periodo limitato uno sconto del 20% su tutti i suoi libri. Il prezzo originale dell'articolo era 900,00 euro.

      [Bookseller: Biblioteca di Babele]
 40.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        Netter Art Collection Farbatlanten der Medizin The Ciba Collection of Medical Illustrations Bd 1-10 Bewegungsapparat Anatomie Embryologie Physiologie Stoffwechselkrankheiten Herz Niere Harnwege Genitalorgane Atmungsorgane Nervensystem Neuroanatomie Physiologie Das Gesamtwerk als Schmuckausgabe im wertvollen leinenbezogenen Schuber. Alle 9 Farbatlanten mit exklusivem Kunsteinband, gestaltet von 9 namhaften zeitgenössischen Künstlern. Das kostenlose Extra-PlusEin Ergänzungsband mit Fotografien von Andres Serrano bietet Einblicke in das Schaffen der beteiligten Künstler und zu Leben und Werk von Frank H. Netter. Alle Bände auf einen Blick

      Das Gesamtwerk als Schmuckausgabe im wertvollen leinenbezogenen Schuber. Alle 9 Farbatlanten mit exklusivem Kunsteinband, gestaltet von 9 namhaften zeitgenössischen Künstlern. Das kostenlose Extra-PlusEin Ergänzungsband mit Fotografien von Andres Serrano bietet Einblicke in das Schaffen der beteiligten Künstler und zu Leben und Werk von Frank H. Netter. Alle Bände auf einen BlickHerz, Genitalorgane, Niere und Harnwege, Atmungsorgane, Nervensystem I und II, Bewegungsapparat I, II und III. Alle 9 Farbatlanten mit exklusivem Kunsteinband, gestaltet von 9 namhaften zeitgenössischen Künstlern Das Plus: Ein Ergänzungsband mit Fotografien von Andres Serrano bietet Einblicke in das Schaffen der beteiligten Künstler und zu Leben und Werk von Frank H. Netter. Folgende Farbatlanten der Medizin sind enthalten: Band 1 Herz Band 2 Niere und Harnwege Band 3 Genitalorgane Band 4 Atmungsorgane Band 5 Nervensystem I: Neuroanatomie und Physiologie Band 6 Nervensystem II: Klinische Neurologie Band 7 Bewegungsapparat I: Anatomie, Embryologie, Physiologie und Stoffwechselkrankheiten Band 8 Bewegungsapparat II: Fehlbildungen und angeborene Erkrankungen, Tumoren, Erkrankungen rheumatischen Formenkreises und endoprothetischer Gelenkersatz Band 9 Bewegungsapparat III: Verletzungen der Knochen, Muskeln und Bänder Die Netter Art Collection - 9 Farbatlanten - Ergänzungsband im Schmuckschuber (Netter - Farbatlanten) Verlag Thieme Netter Art Collection Gesamtwerk: ISBN 3-13-200000-0, Band 1-10 Erscheingungsjahre der Ausgaben von 1983 bis 2001

      [Bookseller: spring.summer]
 41.   Check availability:     booklooker.de     Link/Print  


        Portrait de Michel Foucault. Photographie Originale de l'artiste

      Par l'auteur 1983 - - Par l'auteur, s.l. 1983, 22x22cm sur papier Ilford 30x40cm, une feuille. - Grand portrait photographique original en noir et blanc réalisé par Marc Trivier. Tirage argentique original non signé, comme la plupart des œuvres de Trivier. Petite déchirure sur le bord supérieur et tache sur la partie blanche de la photographie. Précieuse épreuve argentique originale du célèbre photographe belge, un des artistes contemporains les plus secrets, qui malgré un succès international précoce, a préféré limiter sa production pour conserver la cohérence de son œuvre. Marc Trivier ne tire pas de nouveaux exemplaires de ses anciens portraits, le papier de tirage qu'il utilisait n'est d'ailleurs plus commercialisé. L'artiste « réalise lui-même ses tirages sur papier baryté Ilford, consacrant plusieurs jours de travail à chacun, avec une concentration particulière pour rendre les blancs, par contraste avec des noirs d'une rare densité. Un tirage de Marc Trivier ne ressemble à aucun autre. Lorsqu'il accepte de les exposer, il les suspend dans des cadres en inox de sa fabrication, laissant libre cours à la vie du papier. » (Xavier-Gilles, « Marc Trivier et la tragédie de la lumière » in Le Monde Libertaire, 2011). Cette « vie du papier » participe de l'œuvre au même titre que les diverses altérations que subissent les photographies lorsqu'elles sont exposées : « Dans les boites, les tirages gondolent, mais qu'importe : le photographe affectionne ce genre d'accident. » (Claire Guillot, « Les face à face sans échappatoire du photographe Marc Trivier », Le Monde, 2011). Marc Trivier a une sensibilité particulière pour l'aspect matériel de ses productions. Alors que la photographie relève par essence du multiple, cette intervention de l'artiste dans tout le processus de création confère une aura autographique à ces tirages. Photographies d'artistes, de fous, d'arbres ou d'abattoirs, Marc Trivier aborde tous ces sujets avec un regard aussi précis qu'intense. « Dans sa cosmogonie, chaque chose, chaque être, végétal, animal ou humain, mérite le même respect. Car tous sont confrontés à la même loi d'airain : la solitude. » (Luc Desbenoit). La beauté qui émane de ses photos vient de cette nudité. Il n'y a ni retouches, ni recadrages. On retrouve dans son œuvre le même format carré souligné par le carré du négatif que Trivier laisse sur ses tirages. Ce cadre piège notre regard dans des photographies où le fard de la couleur est rejeté pour un noir et blanc incisif. Toute artificialité ayant disparu nous ne faisons pas face à la mise en scène d'un sujet mais à une présence exacerbée par la lumière irradiante et singulière, témoin d'un instant de vie et non de pose. C'est cette lumière, liée au médium photographique, qui unit les séries de Marc Trivier : « Les photographies de Marc Trivier écrivent une tragédie de la lumière, celle-ci n'accueillant les êtres - hommes, arbres ou bêtes - qu'en les brûlant, avant disparition. » (Xavier-Gilles in Le Monde Libertaire). C'est aussi elle, délivrée de tous les artifices, qui donne à ses œuvres l'aura qui les rend si présentes. Cette « brûlure » de la lumière nous renvoie à un instant réel, au « ça a été » de Barthes (La Chambre Claire, 1980) : « De trente-cinq ans de pratique photographique, d'obsessions, c'est peut-être ça qui reste : un mode d'enregistrement singulier de la brûlure de la lumière, décliné d'une image à l'autre, en une succession de propositions qui se ressemblent et pourtant chacune est aussi singulière que la fraction de temps auquel elle renvoie. » (Marc Trivier). « La photographie ne dit qu'une chose : « C'était. » On ne fixe que ce qui a été. S'il y a une tragédie, elle est là. » (Marc Trivier) Warhol, Foucault, Beckett, Dubuffet . les plus grands écrivains et artistes ont posés pour Trivier. Simultanément l'artiste s'intéressent également aux marges de la société, à ce que les hommes ne veulent pas voir. Il photographie alors les aliénés et les abattoirs qu'il place en regard des célébrités. [Attributes: First Edition]

      [Bookseller: Librairie Le Feu Follet]
 42.   Check availability:     AbeBooks     Link/Print  


        Abattoir XI. Photographie Originale de l'artiste

      Originael black and white photography made and shot by Marc Trivier.Unsigned silver print, like most of Trivier's works. Unique proof drawn by the artist.Photographs of artists, madmen, trees or slaughterhouses, Marc Trivier approaches all these subjects with a look as precise as intense."In its cosmogony, every thing, every being, vegetable, animal or human, deserves the same respect. For all are confronted with the same law of brass: loneliness. (Luc Desbenoit)The beauty that emanates from his photos comes from this nudity. There is no editing or cropping. We find in his work the same square format that traps our eyes in photographs where the makeup of color is rejected for an incisive black and white. Since all artificiality has disappeared, we are not dealing with the staging of a subject but with a presence exacerbated by the radiant and singular light, witness of a moment of life and not of pose. It is this light, linked to and obsessed with Trivier's medium, that gives his works the aura that makes them so present:"Of thirty-five years of photographic practice, of obsessions, it is perhaps that which remains: a singular mode of recording of the burning of light, declined from one image to another, in a succession propositions that are similar and yet each is as singular as the fraction of time to which it refers. (Marc Trivier)Warhol, Foucault, Beckett, Dubuffet ... the greatest writers and artists have posed for Trivier. At the same time, the artist is also interested in the margins of society, which men do not want to see. He then photographs the lunatics and slaughterhouses he places next to celebrities. By the end of the 1980s his work was unanimously recognized and he received the prestigious Young Photographer Award from the International Center of Photography in 1988 as well as the Prix Photographie Ouverte (Charleroi). After the Palais de Tokyo in Paris and the Musée de l'Elysée in Lausanne, the Casino in Luxembourg, the European House of Photography in Paris devotes a major retrospective to him in 2011.The slaughterhouse series may seem remote from Trivier's other works. However, like the lunatics, slaughterhouses are part of these shameful images of a marginality that we do not want to see. It is a place rejected out of the city, far from the eyes, far from the men. There are no men in these photographs. Unlike the movie Franju, The Blood of Animals , in 1949, Trivier is not interested in the gesture of work in slaughterhouses. He captures them empty, peopled with corpses or blind animals before being led to death. The photographer is inspired by Bacon's painting, which he photographed in 1981, and his report to the body. We find all the pity of the English painter for meat and animals in the Trivier series. His pictures show us the beasts in martyrs like Marsyas or St Pierre. Trivier reveals the materiality of bodies, the bowels that black and white changes into marble, but also all that is human in animals: "We are meat, we are carcasses in power. If I go to the butcher, I always find it surprising not to be there, instead of the animal ... "(Bacon). Par l'auteur s.l. 1983 22x22cm sur papier Ilford 30x40cm une feuille

      [Bookseller: Librairie Le Feu Follet]
 43.   Check availability:     Direct From Seller     Link/Print  

______________________________________________________________________________


      Home     Wants Manager     Library Search     562 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2018 viaLibri™ Limited. All rights reserved.